Six near the City

11 septembre 2018

Rentrée 2018–2019... et le marathon continue !

Les voilà, les p’tits loulous tout beaux, tout propres, avec un joli sourire prêt à en découdre avec leurs nouvelles écoles, se faire de nouveaux amis/es, être plongés dans une culture française jusqu’au bout des cheveux, qui n’ont pas encore de poux...

Les garçons vont à l’école du village : l’école des violettes. Beaucoup d'appréhension pour Clovis, alors que nous avions pourtant visité l’école quelques jours avant. Il pleure, je sens que les larmes me montent aux yeux. J’essaye de sourire et de rester positive, mais je n’y arrive pas. Je me planque derrière une porte pour me raisonner : c’est pourtant pas compliqué ! Promis, je ne dirai plus rien sur les mamans qui viennent les larmes aux yeux le jour de la rentrée...

La rentrée de Charline se passe le lendemain... ça me laissera plus de temps.

Pendant ce temps, mon gars est en Azerbaïdjan, à Bakou. Oui, regardez où ça se trouve sur une carte... moi je pensais que c'était plutôt un pays style "Borat", mais non, loin de là ! Mais revenons à nos écoliers !

FE9FBE8B-C7FD-4DA5-89CC-344DA15C82DD jardin potager de l’école où certaines classes vont faire du jardinage (classes d’Hector et d’Edgar)

C30C2570-F47D-4ED6-A6F8-605495C49BC9 L’école des Violettes, à taille humaine pour les gars

Au final, les gars sont plutôt contents d’y aller (on peut même voir la Tour Eiffel depuis la sortie du bâtiment, trop la classe !) et en plus, je les récupère tous les midis (pause de 2h) sans prendre le bus scolaire. Ils vont à l’école à pieds et sont autonomes pour y aller / rentrer ! Trop cool ! Ils sont plutôt contents pour le moment (et moi? Euhhhhh on va dire que je suis contente d’assurer la logistique et les repas !) ouais... même pas peur !

Quant à Charline, nous avons eu une série de loupés stressants pour elle (et pour moi), entre le bus qu’elle n’a pas pris le matin de la rentrée, le GPS qui veut absolument nous faire passer par une route barrée et la crevaison d’un pneu de la voiture, je crois que tout s’est ligué contre nous. Mais c’était mal nous connaître ! On a relevé le défi, quitte à courir sous la pluie pour aller chercher la 106 des parents garée à l’autre bout du village, quitte à faire 3 fois le tour du village pour trouver la bonne route, celle du bus, en accélérant un peu la cadence... bref, quelques petites anecdotes dont on rigolera plus tard, mais qui, sur le coup, ont bien fait monter l'adrénaline !

9E3D43C3-1DA0-466C-ACDF-AB7CCBB0E735 Mur du collège Debussy. Je ne suis pas sûre que les gris de Saint Germain soient vraiment du goût de Charline, même si sa garde robe en compte énormément !! En allant la rechercher un midi (avec tous ses livres et son genou en vrac, c’était plus prudent), je croise son prof principal qui me dit qu’elle a de la chance d'être dans une classe TGV. Mince, me dis-je, elle va passer le brevet ou le bac à la fin de l’année ? C’est quoi ce plan TGV ?? Elle va devoir suivre, pourvu qu’elle ne soit pas larguée... et là, évidemment, toutes les angoisses de la maman-qui-a-eu-sa-dose-de-stress remontent. Euh... TGV ? Le prof a dû voir que je me décomposais car il m’a dit rapidement que c'était Tennis Golf Voile, avec un stage de voile de 5 jours à la fin de l'année. J’en suis restée sans voix... C’est sûr, dans ces conditions, le TGV, ça passe beaucoup mieux, même si elle a toujours son genou en vrac et qu’elle a passé une IRM pour voir ses ligaments...

80E3802A-D89A-48A4-9C9A-E00A61BE75CF Et voilà le quatuor, une semaine après la rentrée, yeux rouges et routine un peu plus installée... et puis horaires compatibles obligent !

Vous noterez aussi qu’ils ne sont plus en uniformes (Charline, elle, ça fait déjà deux ans). Y’a plus qu'à attendre la rentrée du gars... motivés motivés !!!!

Posté par Ouadine à 15:00 - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , ,


28 août 2018

Notre nouvelle maison... notre nouvelle vie !

Eh eh ! Comme vous l’avez si bien signalé dans les commentaires, que vous m’avez laissés (et j’en profite pour vous remercier !) on ne m’arrête plus : j´ai le net depuis peu, j’en profite pour récupérer mon absence... Oui, j’espère continuer le blog, même si, étant en France, il y aura forcément moins d’exotisme... encore que !

Avant toute chose, les enfants sont inscrits à l’école ! Si, ça y est ! Charline va même aller dans le même groupe scolaire où sa tante et marraine est allée. Les gars vont aller à l’école Les Violettes de Mareil Marly (le suspense est levé les Tom-Pom !).

Il est temps de vous révéler notre maison temporaire : elle a du cachet, elle a du caractère ! (Non, ce n’est pas de moi qu’on parle)

0637C074-B4F6-4B26-A9AD-738723DBC92A

Je veux parler d’une belle meulière des Yvelines, en région parisienne, 3500 habitants... (moins qu’à Carnac l’hiver dites donc !), aux volumes sympathiques qui résonnent un peu trop du coup, avec moult pièces !

Notre déménagement est arrivé le 13 aout dernier et les enfants étaient chez Mimi et Grand-Pierre (décidément ! Merci les parents !) histoire qu’ils ne soient pas dans nos pattes. On a pu dire aux déménageurs où on voulait que les cartons soient.

Puis les enfants sont arrivés et là, c’était la fête du slip Noël avant l’heure !

178B5549-53F7-4A47-AEC8-0394BB4FBC58 Le conteneur

765E16CB-C6BD-46A5-941C-F88F9FC62921 La chambre d’Edgar et Clovis (côte d’Edgar)  CC36E59B-D036-40FE-A4A5-1082528E5FC0 La salle de jeu

7B251F5D-B7DE-4999-9751-112F3E5F55AE La cuisine sans équipement du tout, sauf la gasinière ! Même pas un tiroir !!!

ED5EA4F2-EA1A-429E-8868-3DA1F0F3B9B3 Mon gars-qui-est-extraordinairement-fort !

Je précise que le carton n’est pas vide...

Mais ça, c'était AVANT que les enfants (et le déballage des cartons) ne débarquent ! Après, fatalement, la curiosité l’emporte et ça déballe, et ça montre ses découvertes à l’autre qui est dans l’autre pièce, donc ça hurle sa découverte... bref, l’animation d’une famille... euh... normale !

014D8F86-68E6-4C23-B395-BCE824A6156E

Ça y est, les loulous ont deballé - Et laissé en plan et par terre tous les objets... et pour cause : pas de meubles intégrés !

Quelques instants après, ça donne ça :

084BC151-9FC9-47E4-A86B-1FFF08F74910 retrouvailles avec les legos... grande histoire d’amour !

 510A1A37-7C94-44BC-A2F6-8EDC44BBB7B9 Petite pause sur et à l’ombre d’un pommier... nous n’osons plus nous aventurer dans la maison !

Merci à nos loulous d'être si cool dans tous les mouvements de leurs parents ! Ils ont été mignons (Mimi et Grand-Pierre aussi de les avoir gardé, merci !). C’est super de pouvoir compter sur nos loulous et leur capacité à intégrer les changements... mais pas pour ranger hein, faut pas abuser non plus ! Rhaaaaaaaa !! Mary Poppins.... où es- tu ?????

Posté par Ouadine à 17:18 - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags : , ,

23 août 2018

Le retour en France... les parisiens, les provinciaux... et si le rapport s’etait inversé ?

Il s’est fait, ou plutôt il se fait, non sans mal. Pourtant, j’étais plutôt contente de retrouver ma base, ma famille... Je ne pensais pas que ce serait si difficile, pourtant j’étais prévenue par les nombreux blogs, posts sur facebook et autres billets d’expat’ rapatriés.
J’ai d’abord eu de gros soucis administratifs (qui durent encore) : sans adresse, pas d’inscription aux écoles. Sans caution, pas d’adresse. Ça vaut le coup d’avoir la quarantaine pour s’entendre dire qu’il faut que pôpa ou môman se porte garant... surtout que vus les montants des locations, leurs dossiers auraient été refusés aussi sec... donc caution bancaire. Et qui dit banque, dit délais administratifs. Surtout l’été.
Au jour où je vous écris, aucun des enfants n’est encore inscrit à l’école. Oui, car nous n’avons eu notre bail pour notre logement que le 1er août. Et tout le monde vous dira « en France, rien ne se passe en août », c’est vrai, je confirme !! Il faut attendre le 27/08. Honte. On vous dit aussi que Charline (qui s’est blessée au genou cet été, hélas) sera prise dans son collège de secteur. Obligatoirement. Tout le monde le dit... oui, sauf le principal du collège en question qui n’a jamais eu un cas comme ça (et qui est bien embêté) du coup, dérogation pour la demoiselle... et qui dit dérogation, dit méandres administratifs et vacances de la personne responsable des dérogations ! Il y a de quoi devenir chèvre ! Pas de remplaçant ? Non. Et c’est comme ça. Pfffff stress ! Évidemment, on squatte chez les parents parce qu’il y a internet et que ça fait du bien d’être dans un environnement connu !! (Et on en profite pour leur refiler les enfants ! Merci les parents 😊)
Je ne vous parle pas des autres administrations, que ce soit la sécu (Clovis est né à l’étranger ? Ah... la procédure est différente), la caf, les impôts, l’eau, l’électricité, le gaz... les accès internet, et j’en passe bref. Tout est au ralenti. Tout nous prend un temps de dingue et il faut en plus trouver du temps pour les enfants, les rdv médicaux, faire les courses, équiper la maison (car la cuisine n’a qu’une gasinière), emménager alors qu’il n’y a aucun meuble dans notre maison...
Du coup, forte de ce constat, je vais dans notre maison en Bretagne (et ce n’est pas courage, fuyons ! Non.) Et là, je fais l’objet de la pire expérience de racisme possible.
En Bretagne, l’été, il y a trois catégories de personnes : les locaux, les vacanciers et les « parisiens », mais si, vous savez, ceux que les gens appellent les doryphores, reconnaissables parce qu’entre autre, ils se promènent avec leur ciré jaune quand il pleut. Évidemment, j’ai une plaque minéralogique immatriculée 78. Je ne vous fais pas de dessin... je ne vous dis pas combien de crasses on m’a fait sur la route, combien de réflexions je me suis prise et pas de très positives, tout ça parce que j’habite dans un autre coin de France. Y compris d’une voisine qui m’a limite accusée d’être à l’origine de la couverture de sa piscine parce que j’ai des enfants... véridique ! Quelle honte ! Superbe accueil... Au moins, j’ai subis un certain racisme en Asie, mais il était  plus respectueux. C’est quand même plus acceptable, même si le fond du problème reste le même : on a peur de l’autre, on se sent envahi : il n’a pas les mêmes codes que nous, ni la même couleur de peau... avant même de voir la richesse, on perçoit la menace.
À côté de cela, d’autres voisins m’ont accueillis les bras ouverts, et comme c’est curieux, ils sont de l’île de France !! Et puis, nos voisins directs de Mareil sont très sympas et quand je sors dans la rue, les gens nous disent bonjour, ça surprend ! Et pourtant, c’est en région parisienne et apparemment, ils sont aussi « parisiens ».
Comme quoi, les préjugés sur les « parisiens » ont la vie dure ! Je dirai plutôt, moi, qu’il y a des c*** partout et que la concentration de gens excédés se trouvent dans les villes touristiques l’été. Parce que le « parisien », tout parisien qu’il soit, s’en fiche quand il conduit en Île de France et ne fait pas de différence entre la voiture immatriculée 56 ou 35 ou 75... en revanche, tout ceux qui ont une maison ailleurs qu’en Île de France se dépêchent vite de faire changer leur plaque, pour ne pas se faire embêter... alors qui est le plus intolérant là dedans ???
Alors oui, je suis malgré tout contente d’être rentrée, mais je suis obligée de reconnaître que les étrangers ont raison quand ils disent de nous que nous sommes râleurs, qu’on juge sans savoir et qu’on est hautains...
J’en fais malheureusement les frais cet été... et ce post prouve bien que je suis une bonne française... qui râle !!!

Posté par Ouadine à 13:30 - Commentaires [5] - Permalien [#]
Tags :

02 août 2018

Cara Breizh ou le Breizh power building !

 Les vacances se passent bien. Enfin, plutôt bien, il y a pire hein ?! On a eu un mois de juillet chaud, beau, bien que sec, mais belle transition en revenant de Singapour ! Fontaine a été un vrai sas de décompression avec gestion du décalage horaire, reposant après toutes nos tribulations ! On a bien profité, merci les parents, sœur, frère. Que du bonheur ou quelquechose qui y ressemble !

Certes, le retour en France est un peu compliqué administrativement parlant, mais déjà, on parle la langue, donc on comprend quand on nous dit que tout est fermé en août (d’ailleurs, on ne nous le dit pas...) Ok. Bon donc on n’a pas le choix ? On doit aller en vacances aussi ???! Pas de problèmes, ça tombe plutôt bien, on a une maison à retaper !

3765D6F0-E1B2-46DB-A2F2-F0A225D4C4AB

47FADF3F-37D3-4582-B4BA-E19F246BAA24


Pose de l’escalier par Gaëtan et son papa, vernis par mes soins

4FCE4667-5096-4F4C-8373-08E36C31F94B

 

Peinture par Bibi et par la rescapée des bleus (qui en attendant que ça sèche se fait une p’tite lecture)

E1F2FA3F-5D6C-47A2-8141-846962377E38 5BAF71EE-B4BE-4FEC-894A-4C6A2456DFD6

69C09017-E570-488B-B46E-69B35AD09CA8  E6BD3530-9880-4D86-843A-BC99F3477AC8 Mur de la chambre de Charline

On fête mon anniversaire youpiiiii

2D889F91-D5DE-4C52-8E4B-A0D56F9830C6

Visite d’Emilie et de ses gars (re-youpiiiii)

9566A963-1CA2-4812-A7E4-DB2E1C63F7F7


Clovis perd deux dents du bas (incisive), ce qui lui donne un air encore plus coquin !
Visite de la médiathèque (pour garder un minimum contact avec le monde virtuel, car nous n’avons pas internet à Carnac) où mes loulous dévorent (et re-dévorent) les bd et albums jeunesse pour Clovis !

  99765F57-D179-476E-9E53-EDC9251DC52A 9D448752-CA65-41E1-8315-00ABCAC2AB17

Visite de Bene et Arnaud (re-re-youpiiiiii) mais pas de photo ! Ouin !
Visite de Quiberon (et niniche) avec les cousins par alliance (encore youpiiiii, c’est lourd hein, ces youpiiiii !) et suspicion d’entorse de la cheville pour Hector... (là, c’est plus youpiiii du tout !)

EF0A6610-2EF8-4D16-B278-242E1E0B2CCB

Visite de Mamiviane, Tadig, de Morgane et d’Antoine, mais sur plusieurs jours, hein... (allez, rien que pour vous : youpiiiii) chez eux et chez nous.

548C9AFD-ADF0-472C-AD49-F2A842520D34

Edgar s’explose l’ongle du pouce du pied gauche. Je me tape la maison médicale jusqu’à 4h d’attente pour un pansement gras. Dans un gros moment de doute et de réflexions sur mon passé (comme ça nous prend parfois dans les salles d’attente où on se fait ch... ) je me dis que finalement, j’aurai peut-être dû être médecin, kiné ou infirmière... pffffff grummmpffff, (celle ou celui qui ose encore prononcer youpiii, ça va pas le faire !  je vois rouge, moi ?)
Petite halte d’une semaine à Mareil pour emménager et recevoir nos affaires de Singap’ et nous rendre compte qu’il n’y a aucune armoire, ni plafonnier. La cuisine n’est équipée que de la gasinière...Joie... Nous faisons donc la connaissance de Darty, But, Confo, Boulanger et j’en passe !

On fait un tour avec Edgar à l’île d’Yeu, chez Alexandre, un bon pote à lui de Singapour, où il restera quelques jours. Aller/retour pour moi le même jour...

0B457685-D8F3-404E-BDB5-41B37AD1883B

Et en allant le récupérer (et une fois que j’ai, moi, récupéré), on retourne une semaine à Carnac... laissant à Gaetan le soin de s’améliorer en mathématiques avec un calcul (qu’il a évacué depuis) survenu lors de son trajet Paris-Bakou. Bilan : 2 jours à l’hosto de Frankfort à ne rien comprendre et à boire... de l’eau !
Pendant ce temps, j’enlève la tapisserie des précédents propriétaires qui avaient eu le bon goût de coller de la moquette murale à même le plâtre (là, c’est plus du tout, du tout youpi. C’est même la grosse déprime tellement ça avance peu !). 
Voilà, il est temps de rentrer, de faire les inscriptions des jeunes à l’école et de commencer à se réintégrer doucement dans le rythme : forum des associations le 8 septembre. Si je loupe cette date, les enfants ne feront pas de sport/cathé/activités de toute l’année. Ça aussi, c’est une particularité bien de chez nous... 

Mais juste avant de partir, visite des parents bien appréciable et appréciée !

C39864FA-1BA5-4973-A92C-F28203789490 

Bilan des courses : 
Charline doit finalement passer une IRM car il y a suspicion de ligaments croisés distendus, Hector n’a rien à la cheville, on va mettre ça sur le compte des douleurs de croissance. L’ongle du pouce d’Edgar repousse, tout douuuuuuuucement déjà ça a cicatrisé, on ne va pas se plaindre ! Gaëtan est de retour à Mareil, sans doute avec un régime bien adapté. 
Moi ??? Euh, je sais que ce n’est pas avouable, mais j’attends MES vacances à la rentrée !!!!
Rhooooooooo c’est mal, mais tellement vrai !!!

Posté par Ouadine à 05:01 - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

Allez les bleus !

S’il fallait dire combien nous étions supporters de l’équipe de France, alors il faudrait vous expliquer l’histoire !
Alors c’est l’histoire d’un mec (le mien), qui est embarqué (sur je ne sais plus quel navire au large du golfe persique), en 1998 et qui ne voit la finale et l’explosion de joie de la France qu’au travers du petit écran. Frustration intense, me direz-vous. Je confirme, lui aussi !
Du coup, cette année, nous sommes à Singapour, mais j’y ai droit quand même, surtout que mon Hector et mon Edgar sont très footeux (au grand dam de Gaëtan qui aurait préféré qu’ils soient plutôt ballon ovale) bref. Cette année, c’est bleu, blanc rouge, dans les pubs de Singapour, devant la télé à pas d’heure, décalage horaire oblige.
Et puis, nous rentrons définitivement en France, alors avant d’embarquer, hop, une petite rencontre au lounge...

E230A6DD-2F11-4025-A147-3747BB58EC4A

Et puis à Taine, avec les cousins/cousines, beau-frère, mari, père, mère, sœur, frère... la salle quoi ! Moi, ça me stresse trop, je ne regarde pas, mais j’aime l’ambiance que la victoire apporte !

Demie-finale avec pizzaiolo Greg !

5129124E-14E3-4C57-AA6D-9796C474148F

Et à chaque but, évidemment ils font un tour de jardin, en criant s’il vous plaît !

5791AC0E-86C6-4FBB-8381-34DC4D9D01AE

La finale arrive et c’est la liesse générale ! Quelle explosion de joie et d’espoir. Merci les bleus ! Dans la liesse, les enfants, sous la surveillance de leur Grand-Pierre vont se faire un match de foot et là, c’est la tête d’Edgar qui l’emporte sur le genou de Charline. 1-0, mince, un bleu... direction les urgences, en évitant la folie populaire qui commence à faire bouger les voitures et devient incontrôlable ! Médecin, attente, radio, médecin, re-radio, re-re-medecin, attelle. 4h plus tard, le verdict tombe : ligament atteint, trop tôt pour manipuler la puce. Béquilles, au moins 3 semaines. 
Vive le sport ! Vive les bleus ! Ouiiinnnnnn 

Finale avant explosion de joie (et genou) :

1F5121B6-4EEF-437A-A29A-7C8823191557

Bref, une belle soirée qui se prolonge avec un apéro chez les voisins aux sons des klaxons et d’acclamations -qui ressemblent à s’y méprendre à des beuglements de vache- et un séjour à l'hôpital pour Mamzelle Charline qui s’est faite une entorse du genou en... jouant au foot. J’aurai dû me méfier, cette liesse générale était trop parfaite ! Pfffffff attelle et béquilles pour au moins 3 semaines... et m.... 

Posté par Ouadine à 04:50 - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , ,


02 juillet 2018

Australie - Fremantle Perth Margaret River

Quelques jours avant de nous envoler définitivement pour l’Europe, nous organisons un peu à l’arrache notre séjour en Australie, dans l’état le plus grand de l'Australie : la région de Perth et de Margaret River, la Western Australia : WA.

4C670E61-0F6E-40D0-A932-5E33FAD56FFA

C’est l’hiver, mais rien n’arrête la famille-tornade-même-pas-peur ! Bon, on n’est pas vraiment équipés pour l’hiver, mais ça s’achète non ? Ben oui, on a dû se munir de blousons pour les enfants (nous avions les nôtres), de sweat shirts et de pantalons ! Le gag, alors qu’il fait une chaleur à crever à Singapour et que c’est la canicule en France !

Arrivés à Perth le surlendemain du déménagement, nous sommes dans un état entre fatigue intense et fatigue extrême... bref, idéal pour appréhender le froid dans un nouveau pays avec sa petite tribu déboussolée et triste (et je ne parle pas de la pluie, qui mouille et de l’humidité qui rentre dans l’os !) bref, un cocktail foireux !
Malgré tout, nous arrivons à nous débrouiller comme des chefs : on récupère la voiture vers minuit, puis filons vers notre motel près de l’aéroport (sans GPS.... rhaaaa galère !) mais peu de plaintes, soif de découvertes et surtout soif de dodo ! Il est presque 1h du mat et il fait 10*C... brrrrr ça pique le froid, surtout au réveil ! 
Après notre nuit, nous filons directement sur Fremantle visite de la ville, ballade le long de la mer, nous goûtons aux hamburgers dans un pub, il y a comme un goût d’Angleterre, ça nous rappelle que c’était bien sympa ! Nous allons au Western Australian Maritime Museum ou Gaetan se regale avec les maquettes, cartes... pendant que les enfants suivent un jeu de piste de pirate (très bien organisé par ailleurs !).

DSC09950 Le gars en bas, c'est le mien... on était déjà proche de la fin qu'il n'avait qu'à peine commencé...

DSC09945 

Du coup, en l'attendant, on glande sur les ancres à l’extérieur du musée... et ça escalade, et ça tombe... et ça regrimpe... et ça re dégringole et ça pleure... si...

Puis, nous allons nous faire pendre à la Round House, un des bâtiments les plus anciens de la Western Australia, datant de 1830. C'est là que nous réalisons combien leur histoire est plus récente. 

DSC09935 Le photographe est bien sadique : il ne s'est pas mis à ma hauteur...

DSC09937 En revanche, moi, je me suis baissée pour prendre mon pooooovre mari bien coincé... J'aurai dû lui estorquer des promesses, des aveux... ou je ne sais quoi encore !!! Bah, j'ai eu pitié !!! Ça me perdra (petite vengeance... gnarf !)

DSC09938 La vue est splendide (surtout après avoir été dans un instrument de torture juste avant !!!)

Puis, au cours de notre ballade sur le front de mer, nous croisons la statue de Bon Scott, le chanteur d’AC/DC, les enfants commencent à entonner Hells Bells, sous l’oeil amusé des Australiens/nes ! Tout va bien, nous retrouvons nos repères !!!

DSC09954 statue de Bon Scott DSC09953 La statue "Piop", d'un tout autre style !!


Nuit dans la prison de Fremantle (Freo), ou plus exactement dans une des petites baraques des gardiens. C’est marrant de se retrouver dans un lieu tellement chargé d’histoire, merci à Oanh pour le bon plan !

 

44033C43-8B13-4DA4-8E45-024BC7836EFA 43DF50DE-4E12-462D-AA47-E6B7D96E1744 Chambre des enfants et cuisine (avec télé pour le match de foot) 

Jour 2
Visite de la prison de Fremantle, sous la pluie (et on a bien pelé, surtout que la prison est bien austère !), avec un guide qui parlait vite et dans sa moustache ! Pas si facile de le comprendre, mais finalement, une prison, ça se passe un peu de commentaires...

C1190A11-C99B-4670-A110-9E6A745E528A  DSC09962

DSC09972

Puis, nous faisons route sur Margaret River, ses vignobles, sa mer, après être passés dans un magasin pour nous équiper plus chaudement ! Nous posons nos valises dans un chalet (sorte de bungalow), où il est possible de se faire à manger, y compris bbq dehors, des lessives, regarder la télé... bref, dur de décoller nos loulous !

Jour 3
De notre bungalow, nous rayonnons dans la zone : 
grotte « diamond cave » avec des stalactites/mites/hélicoïdaux de toute beauté, cap Leeuwin, bord de mer, maison du gardien, courses à Margaret River, puis barbie le soir (=barbecue... n'allez pas penser que je me suis transformée en poupée. Non, il fait trop froid !)

DSC00002  DSC09991  DSC09997 J'ai adoré !

Le clou du séjour a été notre mon gros coup de flippe en haut du phare du cap Leeuwin : pour y monter ok, ça va à peu près. Une fois en haut, bon... ça bouge un peu, on ne fait pas la fière... mais alors pour faire le tour, oh là là !!!! J’ai dû me cramponner fort à la rambarde et ne pas regarder en bas ! Quelle flippe ! Surtout que les embruns et le vent n’aidaient pas là haut ! Seuls les gens derrière moi m’ont poussé à avancer, sinon, je pense que j’aurai été incapable de faire le tour ! Pour descendre, j’ai dû user de toutes mes ressources encore disponibles de zen, relaxation et autre self-control... et c’est pas évident, avec les jambes qui flageoles ! Riez, mais j’aurai bien aimé vous y voir, vous !

 DSC00128  

DSC00014  DSC00020   DSC00043   DSC00033

 Bon... ce cap, on ne l’aura pas passé en pleine mer, comme un marin devrait le faire (et heureusement hein, rien que d'y penser, j'ai le mal de mer !!!), mais Gaëtan était tellement ravi : il ne lui manquera plus qu’un cap de marin !

Pour info, petite parenthèse culturelle (celle qui fait briller dans les dîners mondains !), pour un marin, il existe 3 caps importants : le Cap Horn (où il était de coutume de se faire percer l’oreille), le Cap Leeuwin et le Cap de Bonne Espérance. Lui, il a passé le cap de Bonne espérance en mer. Grâce à ce voyage, le Cap Leeuwin : c’est dans la poche, (même si c'est pas en mer, on je valide !!!). Il lui manque le cap Horn (et donc, il ne s’est pas percé l’oreille ! Ouf !) Ça fera peut-être l’objet d’un prochain voyage, tiens !!!

Jour 4

Nous visitons la ferme aux animaux où notre quatuor a pu voir et donner à manger à plein d’animaux, y compris des kangourous (mais hélas pas de bébé dans la poche ventrale) et tenir des biquettes / agneaux dans les bras ! Evidemment, c'était l'éclate totale !!!

DSC00110  DSC00111

DSC00113  DSC00114

DSC00116  DSC00104

DSC00082  DSC00087

DSC00067  DSC00098

DSC00073 L'emeu... et une pancarte disant qu’il a un tellement petit cerveau qu'il oublie qu'il est doté d'ailes pour voler... 

Evidemment, ils ont ete très touchés de voir des kangourous. Ils se sont moqués de l'emeu (il faut dire que le commentaire n'incitait pas au respect !!!), du cochon qui était tout boueux, des lamas et de leur air suffisant, des cochons d'inde qui se planquaient dès qu'il sentaient qu'on entrait dans leur cage... Ils ont adoré tenir des animaux dans leur bras... et leur requête dans la voiture après cette visite a été "maman, est-ce qu'on peut avoir un chien/chat/poisson rouge..."

Jour 5

Notre séjour commence à toucher a sa fin, mais nous decidons malgre tout, sur le chemin du retour vers Perth d'aller voir le Cap Naturaliste (a ne pas confondre avec naturiste, cela n'a rien à voir... et d'ailleurs, vues les températures, je ne m'y serai pas risquée !!!)

DSC00121  DSC00122  Phare beaucoup plus petit que celui de Cape Leeuwin, mais bien venteux aussi...

DSC00134 Dans la maison du gardien du phare (les jeunes jouent aux echecs en libre service, en attendant la fin de la pluie, car il y a beaucoup de jeux en libre service). Nous redormons dans le même motel que celui de notre arrivée car notre vol est a 6:00 du mat... réveil matinal, en attendant, nous allons passer notre derniere soirée sur le sol de Western Australia à Perth, qui est une grosse ville, avec une architecture sympa... On s'y sent bien... On se promène dans les rues bien agréables, l'architecture y est assez ancienne (dans le centre) et on se prend à rever d'habiter en Australie...

DSC00139 La swan bells, que nous n'avons vu (et entendu) que de nuit...

DSC00142

Jour 6

Après ces émotions fortes, le retour en France s’annonce... une petite halte à Singapour chez Aurore et Max (qui ont hébergé nos bagages plus que quelques jours) pour récupérer nos valises, dîner d’un dernier chicken rice en bonne compagnie, merci les amis... ça faisait du bien de vous retrouver et de ne pas nous charger pour l’Australie !

France, nous voilà ! Youpiiiii ! Tremble !!! En attendant, c’est moi qui suis flippée par l’avion et qui tremble ! Non, c’est non.... je n’aime pas l’avion !!!!

 

Posté par Ouadine à 02:18 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,

28 juin 2018

Jour J... on y est !

Bye bye Kovan ! Pas le temps d’avoir le blues : les déménageurs sont là ! On peut à peine entrer dans notre salle de bain, condamnée pour l’occasion par toutes nos valises cabine pour Singapour et Perth ! J’ai quand même un gros mal de tête (prise de tête de partir ? Hummmm moui, peut-être !), il disparaît en même temps que les cartons !!

A26D2029-B33A-4407-99C7-907A78FB1367

594F2B70-D8C9-49CF-8056-66628EACC56E 

685C5DCC-A114-4D2B-8239-1F3C9545AB75 Dans le sous sol, en attendant le 1er camion !

F2EBAD2F-D661-427A-9D13-DE0FA302CD9F Transfert entre le 1er camion et le conteneur...

Pendant ce temps, on ramasse quelques petits objets tombés sous les lits/armoires, on fait quelques derniers bisous aux copines, aux helpers aussi et on se dit que ça passe vite, 2 ans à Kovan, 3,5 ans à Singapour ! Quelle belle aventure, tant humaine, que professionnelle, sans parler du tourisme !! Quelle belle zone à explorer !

Bref, on se prépare pour aller passer nos 2 dernières nuits à l’hôtel... pas le temps d‘avoir le blues, on vit chaque instant et on pense aux prochains : Perth pour souffler quelques jours puis retour en France ! Gros bisous aux parents / sœurs / frères/ nièces / neveux / tantes et oncles (et ça va faire du bien !), signer le bail de la maison, puis inscriptions des enfants aux écoles, chercher et trouver une voiture... et bien sûr faire sa transhumance au supermarché du coin et revenir avec un caddie entier de yaourts, goûters et charcuterie ! Oui, parce qu'on le vaut bien !

Posté par Ouadine à 22:07 - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : ,

24 juin 2018

J-3 et le stress du départ se fait sentir !

Le stress monte ! Les bagages sont à faire avant que les déménageurs et leurs équipes de gros bras ne viennent tout mettre en cartons !

Tout le monde fait ses derniers préparatifs de départ, sa "dernière virée shopping" ou son dernier rendez-vous potes !

Dernière cousette avec Janine, belle confection d’une pochette super mignonne !

52245B95-CD58-4F50-8F97-AC0FA5E6446E Concentrée la p’tite dame pour dompter la bête !

F69CC7C2-B01B-4335-B1B3-3EC9CE28C92B Dernier repas AVS 

AC21ECBB-B485-4EDE-B8CF-3B667CCE552F Farewell de Charline

84ED7B4F-E851-4470-B365-FE762477CCE6 Dernier sleep-over de Clovis

 19015FD4-0B5B-42C9-BE8C-7F696B5EF6E3 idem pour Hector

54AC1A22-F2EF-46DE-A2B3-E63103A989FF Dans le MRT (au TOP les filles, ne changez rien !)

6FAA2AAC-5D3A-4FF8-88BD-FA6B99032D97 De son côté, Gaetan et sa "best team" !

38AE0495-8591-4050-9FDA-AE7F29B521DB Et ça, on peut le prendre ? Et ça ? Pourquoi non ??? Notez bien que les sacs en premier plan sont des legos et le genou est celui de Clovis. Il a adopté une position stratégique :  être à côté des sacs pour pouvoir piocher allègrement dedans !!

Le pompon revient à Edgar qui enchaine les anniversaires y compris un la veille du départ pour Perth...

Posté par Ouadine à 07:50 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

22 juin 2018

Fête de départ... sans Gaëtan !

L’invitation était lancée bien avant que Gaëtan ne soit obligé de prendre ses congés. Oui, vous avez bien lu : obligé... quelle honte intersidérale (et tant qu’on y est intergalactique !) oui, je ne fais pas dans la demie-mesure !

Bref, du coup, j’ai demandé à chacun d’apporter ce qu’il mange / boit, histoire d’alleger la logistique, version pot luck et on a bien fait la fête ! Évidemment, toutes et tous m’ont demandé des nouvelles de mon gars... il faut dire que c’est un peu particulier de faire sa fête de départ toute seule (bon, avec les enfants quand même, heureusement !) 😂

96D16968-B2F8-46EE-B797-874D61B7CEE6 Voilà la troupe incomplète !!!

5569B0FA-EAA4-475D-8726-C4BC0B9F7844 Avec Sandra et Rona, les deux helpers les plus sympas de Kovan !

88578107-D783-41EA-A383-4F10537CEC16 Une partie des collègues (les meilleures !)

 

1FFF86EE-E0F3-42F3-B760-5E8BB66AB61A   7F88DAC2-DB49-4F47-82A8-2280B1CE06BB 

Super tableau de D’Gers ! Super tableau de Janine, et merci à toutes et tous : quels beaux souvenirs de Singapour !

Merci d'être venu, d’avoir pris le temps de me glisser un petit mot gentil, d’avoir rigolé, d’avoir trinqué avec moi, merci pour les supers cadeaux (même le ballon à l’helium, en forme de tongs !), merci d’avoir été là, à mes côtés, lors de ces / cette année(s).. et aussi. pour avoir été la confidente des interrogations du quotidien... (elles se reconnaîtront, hein Aurore et Janine ?!)

et pendant ce temps là, que fait mon gars ?

 Il nous prépare un petit nid "douillet" pour les vacances... euh... ça risque de crisser un peu sous les pieds !!!!

 40874BD5-89ED-4A34-AAD2-059A6F4EA717

Posté par Ouadine à 05:38 - Commentaires [6] - Permalien [#]
Tags : , , ,

08 juin 2018

Sortie à l’aquarium avec les CP

Rhoooooo que c'était beau !!!

Féerie de couleurs (enfin, plutôt dans les bleus), espèces magnifiques : requins, raies, dragons des mers, grenouilles mortelles (très colorées !), raies (y compris la raie manta, majestueuse !), des dauphins, des méduses, des poissons de toute beauté, de toutes les couleurs, des étoiles de mer (qu’on a pu toucher en plus !) des nemos, des murènes aussi, des plongeurs qui entretiennent les vitres et donnent à manger... le tout dans des aquariums gigantesques (et pour cause !) au son de musique new age (ça t’aurait plu pap’), mais hélas avec beaucoup de bruit ! Bon, on en a profité quand même hein !

875260BE-C761-4CF9-B5A8-9D43AD8D5249 Requins CB70543D-D251-425F-B9BD-9CB108EB9983 Raies

9D8D8B48-A768-4E58-906B-08E9383779F3

EC04407A-EDB3-4F7D-88D7-09D5EEB07844 Dragons des mers

839AC5FD-EE86-487D-B1A4-6E495F3BD27C Nemos

1B7576F3-A73B-4B2D-9E22-695A51B8938A Étoiles de mer

3ECBEADD-93F0-45F4-B80D-E50166886D83 Drôle de poisson !

C324C4BC-7342-4CA4-91AC-E8833C9D9910 Les fameuses toute petites grenouilles fluo !

69F14947-1015-428D-98E3-966DC5DD09B2 Méduses-tu-n’as-pas-envie-de-plonger-la-main-dedans !!!

88812D91-A10C-4553-A28F-906F43749A0F Plongeuse !

Et moi, face à cela, j’ai eu une pensée émue pour tous ces plongeurs (Cousteau compris, avec ou sans bonnet rouge !!!) qui entretiennent ces aquariums géants !!! Je n’aimerai vraiment pas être à leur place (à la fois, on ne me le demande pas !!!)... ouf ! Tant de beauté dans ce monde marin, j’aime et en plus, sans être mouillée !!! Ok, je sors !

Posté par Ouadine à 04:38 - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags : ,