D Allez, un petit quizz, histoire de vous changer les idées : quel/les est/sont la/les mauvaise/s réponse/s ?

- je stresse ?

- je ne suis pas prête ?

- je dois gérer ma tribu d’énervés ?

- me taperai bien un petit resto tranquillou bilou avec Gaëtan et un cocktail de l’espace, pour oublier ?

- je suis si bien enroulée dans ma couette à surfer sur le blog pendant que je dois encore rendre une maison propre et vide d’ici 2 jours ?

La mauvaise réponse est la 3, eh oui !!! J’ai sournoisement refilé ma progéniture, néanmoins si chère à mon cœur, à mes parents à Fontaine ! Yes !!! Finis les "on part quand", les "elle est où ma peluche-qu’on-n’a-pas-retrouvé-depuis-4ans ?", les "je-sais-pas-quoi-prendre", doublé du perfide "je-ne-sais-pas-ranger"... ah oui, celui là, 100% gagnant ! C’est un must-have dans toutes les familles avec le "c’est-pas-moi" ou sa variante "pourquoi-moi" et le non moins fameux "c’est-pas-de-ma-faute".

Avouez que vous les avez déjà eu au moins une fois ces petites réflexions qui énervent !

27E4DEB4-EB5F-4322-9461-372507A463E4

La p’tite tribu des 10 cousins ! 

Je me rends compte que ça va devenir lassant de lire le blog : on ne voit plus que des camions de déménagement et des cartons tous les 3 mois !!! Bande de petits sacripants (oui, c’est un mot que j’aime !), arrêtez de vous plaindre et profitez du confort de votre chez vous pour lire mes péripéties !!! Rien que de votre salon, vous allez avoir l’impression de vivre à 100 km/h...
Parce que moi, de mon côté, je n’ai pas moins de 50 points de To do’s sur une liste bien fournie, depuis la demande d’actes de naissance des enfants  jusqu’aux résiliations en tout genre, je fus bien occupée ces dernières semaines... Mon apothéose fut les derniers jours ! Digne d’une tornade ! Et je vous garantie que j’ai tout pris sur mon passage : les cartons, les valises, les meubles, les cartables et les enfants, la 106 de maman et même les déguisements d’Halloween des enfants ! Ouais, je suis comme ça, moi ! Paf ! Tout pris... même pas peur ! Bon, évidemment, je vais redonner la 106, cela ne me servirait pas beaucoup à Bakou, surtout que je vais goûter aux joies d’avoir un chauffeur !!! Si !!! Je vais me prendre pour la reine d’Angleterre (chapeau et sac à main en moins !!!) ! Oui, je sens que ça va donner cette affaire !!!

Si vous voulez avoir un aperçu de la folle vie trépidante de votre humble bloggueuse, voici à quoi ça a ressemblé :
Mardi 23 octobre : 8:00 du matin, les déménageurs sont là, je suis prête, douchée, habillée. Ils emballent (je vous sens un tantinet déçus : non ! Ce n’est pas moi qui l’ait fait !). 17:00, ils partent, la maison est vide, ne restent que les balais et les produits de ménage. Je m’y attaque avec la force d’une enragée !! Après tout, les journées durent 24h, non ? Je cours chercher Gaëtan à son travail à St Quentin, qui a pu se dégoter in extremis une mission en France.
Mercredi 24 octobre : j’accompagne Gaëtan à Saint Quentin, il prendra le train pour Lorient dans l’après-midi. Quant à moi, je désincruste la poussière accumulée depuis quelques semaines (ou années parfois, reliquat des anciens locataires) des murs, placards, planchers... 13:00, état des lieux. 16:00, je téléphone aux sociétés de gaz, eau, électricité, pour résilier les abonnements.
Je file directement en Normandie en 106 de maman pour dormir à Fontaine l’Abbé et récupérer mes loulous, pas forcément super contents de s’arracher aux joies de Fontaine...
Jeudi 25 octobre : départ à l’arrache sur Carnac... speed pour refaire les sacs, ranger un chouïa et refaire le coffre de la voiture ! Je crois qu’on ne peut plus bouger le petit doigt tellement la 106 est blindée !
On pensait recevoir le déménagement jeudi en début d’après-midi, mais cela ne s’est pas fait ! Donc on fait un gros bisou à Tadig, venu là exprès pour réceptionner les cartons et voir les enfants, un peu !
Vendredi 26 octobre : 8:00 du matin, j’ai des frissons, je claque des dents et je monte le son... non, le son monte en même temps que le speed : le camion entre dans l’allée ! QWAAAAAA ??? Et dire que j’ai promis au chauffeur de lui payer des prunes s’il arrivait à entrer son énorme camion dans l’allée... et dire aussi que je me suis rendormie. Zut, flûte ! Mon sang ne fait qu’un tour, pas le temps de sentir la morsure du froid, je me lève et m’habille en un temps record ! Même pas mal !
Le déménagement se passe au taquet, ils sont pro les gars !! Même le frigo américain passe (après avoir enlevé la porte d’entrée !). Il fait énorme dans ma petite cuisine moche rustique !!!
Nous accueillons Morgane, Antoine et Viviane pour le dessert que Morgane a fait (miam, trop bon !), les enfants profitent du cousin Antoine !

07284F1C-3256-48F8-99B0-F916AB1F5AD4 Allez hop ! On ventile, on disperse...

BCE374F7-E7ED-417D-9267-E8E4ABA90EA7 Clovis est dans le camion... rhoooo

9108382E-2861-4A98-A637-2F4831724ACE Clovis est aux commandes (on ne voit que le haut de sa tête !)

Samedi 27 : grand retour vers la région parisienne, en 106. On est nettement moins chargé qu’à l’aller !
Dimanche : on dort une heure de plus pour s’envoler vers l’Azerbaïdjan, arrivée prévue vers 17:00, heure locale.
Ça y est, j’ai tout bouclé ou presque ! Oufffffff
Alors, ça va peut-être faire cérémonie des Césars, mais je tiens ici à remercier tout le monde, de près ou de loin qui ont pu nous aider / soutenir moralement / se sont occupés des enfants dans mon périple de folie : Caroline, Arnaud et Laurence, les parents, Gudulle, Brigitte, René et Julien, venus nous voir de loin, les TomPom et leurs supers commentaires, tous les lecteurs/trices du blog, ma chère sœur, Gousse, mon beau-père Tadig qui a attendu les déménageurs pour qu’ils ne viennent que le lendemain, ma belle mère Viviane sans oublier Morgane.
Mon plus gros remerciement (et sans larme !) revient à mes parents, qui considèrent que oui, c’était audacieux de tout remettre en cartons 3 mois après les avoir reçu, que oui, c’était de la folie pure de déménager seule sans la présence de Gaëtan, que oui, ils sont hyper déçus de nous revoir partir, mais qui n’ont, à aucun moment essayé de me dissuader, qui n’ont pas jugé, qui ont tout fait pour m’arranger ! Merci les remp’s ! Applaudissements et commentaires du présentateur/trice : quelle belle cérémonie des césars nous avons eue ! La suite de la programmation se passera dans quelques jours à Bakou sur les premières impressions !