On devait accueillir Viviane, Morgane et Antoine, mais la gastro sévissant, ils n’ont pas tenu à partager leurs microbes (merci les gars !)
La course pour Curie, autrement renommée "Courir pour Curie" est un événement à ne pas manquer dans le village : ça et la kermesse de fin d’année scolaire.
Courir pour Curie est une manifestation née d’une mobilisation autour d’un petit garçon, Mathieu, atteint d’un cancer. Depuis, tous les ans, la municipalité et les habitants se mobilisent pour les autres milliers, qui, comme Mathieu se battent becs et ongles contre cette maladie. Ça, c’est le pourquoi, un pourquoi pas très drôle, mais un pourquoi qui explique qu’on est tous comme des pelés à se cailler les miches aux alentours de dix heures devant la mairie !!!! Et rassurant, on n’est pas les seuls ! Quand ? Le 1er week-end d’octobre. Et maintenant, le comment...

Alors que certains font 3, 4 tours, voire plus, parés d’habits de lumière, et surtout de combinaisons moulantes fluo si possible, mais sans la choucroute sur la tête de Davina et Veronique, ni le justaucorps, bref, pendant ce temps là, moi, votre humble servante fait... un tour. Oui, vous avez bien lu : un minable petit tour de 2 km (quand même !), à pieds (faut pas déconner non plus : je cours après mes enfants toute la semaine, week-ends compris !). Me faisant doubler par des athlètes même pas essoufflés, à peine un voile de transpiration sur le visage (c’est en réalité le crachin). Je ne voudrai pas faire mon calimero sur ce coup là, mais c’est quand même "trop inzuste" ! Si. Surtout que ceux qui me connaissent savent combien je suis sportive... hum...

Je me rabats donc sur la galette complète... (oui, je sais, c’est compulsif... et sous la tente, eh eh ! Bon plan, je suis protégée du crachin !) à bavarder. La complète était bonne et les conversations aussi... je n’ai évidemment pas manqué de féliciter les athlètes... après tout, toute participation est pour la bonne cause !

C5896CF6-BDFF-4D14-AF64-47B5D22A7B91

Brassard de Clovis dans son dos...