S’il fallait dire combien nous étions supporters de l’équipe de France, alors il faudrait vous expliquer l’histoire !
Alors c’est l’histoire d’un mec (le mien), qui est embarqué (sur je ne sais plus quel navire au large du golfe persique), en 1998 et qui ne voit la finale et l’explosion de joie de la France qu’au travers du petit écran. Frustration intense, me direz-vous. Je confirme, lui aussi !
Du coup, cette année, nous sommes à Singapour, mais j’y ai droit quand même, surtout que mon Hector et mon Edgar sont très footeux (au grand dam de Gaëtan qui aurait préféré qu’ils soient plutôt ballon ovale) bref. Cette année, c’est bleu, blanc rouge, dans les pubs de Singapour, devant la télé à pas d’heure, décalage horaire oblige.
Et puis, nous rentrons définitivement en France, alors avant d’embarquer, hop, une petite rencontre au lounge...

E230A6DD-2F11-4025-A147-3747BB58EC4A

Et puis à Taine, avec les cousins/cousines, beau-frère, mari, père, mère, sœur, frère... la salle quoi ! Moi, ça me stresse trop, je ne regarde pas, mais j’aime l’ambiance que la victoire apporte !

Demie-finale avec pizzaiolo Greg !

5129124E-14E3-4C57-AA6D-9796C474148F

Et à chaque but, évidemment ils font un tour de jardin, en criant s’il vous plaît !

5791AC0E-86C6-4FBB-8381-34DC4D9D01AE

La finale arrive et c’est la liesse générale ! Quelle explosion de joie et d’espoir. Merci les bleus ! Dans la liesse, les enfants, sous la surveillance de leur Grand-Pierre vont se faire un match de foot et là, c’est la tête d’Edgar qui l’emporte sur le genou de Charline. 1-0, mince, un bleu... direction les urgences, en évitant la folie populaire qui commence à faire bouger les voitures et devient incontrôlable ! Médecin, attente, radio, médecin, re-radio, re-re-medecin, attelle. 4h plus tard, le verdict tombe : ligament atteint, trop tôt pour manipuler la puce. Béquilles, au moins 3 semaines. 
Vive le sport ! Vive les bleus ! Ouiiinnnnnn 

Finale avant explosion de joie (et genou) :

1F5121B6-4EEF-437A-A29A-7C8823191557

Bref, une belle soirée qui se prolonge avec un apéro chez les voisins aux sons des klaxons et d’acclamations -qui ressemblent à s’y méprendre à des beuglements de vache- et un séjour à l'hôpital pour Mamzelle Charline qui s’est faite une entorse du genou en... jouant au foot. J’aurai dû me méfier, cette liesse générale était trop parfaite ! Pfffffff attelle et béquilles pour au moins 3 semaines... et m....