Enfin, quand je dis “de pause”, c’est mal nous connaître !

Nous partons vendredi après midi, fin mai, au Vietnam, direction Saïgon, autrement renommée Ho Chi Minh city, depuis que ce monsieur a influé grandement sur le devenir du pays.

Nous avions déjà visité Ha Noï l’an dernier, eh bien, nous avons réitéré, mais sans guide, sans périple et au final,  nous avons préféré, même si le séjour chez l’habitant avait été... épique !

Evidemment, quand on parle de Saïgon, ce qui vient tout de suite au cerveau et en image mentale, ce sont les bâtiments coloniaux, vestige des français (cocorico), plus ou moins bien entretenus. Le centre ville est aéré (même si on crève de chaud), les gens mangent dans la rue, sur des petites chaises en plastique... et nous, on crapahute (avec des enfants un peu bougons de se faire Saïgon sous la chaleur et le soleil, il faut bien l’admettre !)

Nous débarquons dans un appart’hotel, 3 chambres, 3 lits doubles : 2 par chambre. Le compte est bon !

C83B2F74-A603-44C4-AE66-F799DF83C752   46C55B67-80B9-4380-B620-D825132103A8 Bataille !!!

9E433EE9-61C9-442A-857C-CF42298B32D4 

L'hôtel est équipé de piscine en roof top et nos petits se délassent après une bonne journée de tourisme !

80AE705E-F4C7-4A5A-8391-28DBBDBDA6BC 

J’ai eu la bonne l’idée d’acheter un micro karaoke et j’avoue que nous nous sommes bien marrés !

Jour 1 : arrivée le soir, nous voyons Ho Chi Min by night et sommes surpris de nous trouver en face d’un bâtiment de bourse, affichant la valeur des devises sur un journal lumineux... bizarre pour un pays communiste ! du plus bel effet, par ailleurs !

Joir 2 : ballade dans la ville à la recherche des bâtiments coloniaux, la poste nous offre un havre de frais paix, le petit magasin en face de la Cathédrale Notre Dame aussi (je m'achète mon carnet de voyage).

bis DSC09637    bisDSC09632  bisDSC09643

bisDSC09648 

bisDSC09652 Marché Ben Thanh (plafond en coque de bateau retourné)

Puis, nous entrons au Palais de la réunification, bâtiment plutôt dans fioritures vu de l'extérieur, mais qui offre un volume de malade et des pièces richement décorées version seventies ! J’adore ! Le mobilier est aussi 70’s, avec les fauteuils bleus , les lustres aux formes arrondies, les tons plutôt marrons, orange... c’est le clou de cette journée !

 bisDSC09692

bisDSC09665 Et même les enfants s’amusent : quelle sera la prochaine salle ?

bisDSC09690 Le char qui est entré dans le palais, intimant les deux forces de se mettre d’accord pour la paix !

bisDSC09631 Et après nos belles découvertes, hop, un p’tit plongeon !

Jour 3 : tunnels de Cu Chin, oh là là !!! Ça c'était trop fort ! Nous sommes allés dans un site où il y a encore une galerie de tunnels creusés par les Viêt-cong pour échapper aux bombardements et pour résister à l’assaillant : les Vietnamiens du sud, aidés par les américains (et là, chapeau bas, ils étaient inventifs dans la cruauté !)

bisDSC09714  bisDSC09715 On entre dans un trou... claustrophobe s’abstenir !

bisDSC09733  bisDSC09741 C’est très impressionnant !

ADB77191-DAD3-4645-9AB4-2DD46281BEA4 On mange un banh mi dans la rue, sorte de sandwich avec du pain baguette soufflé, pâté de jambon... bon.. pas de quoi faire le trajet pour, mais c’est à tester...

bisDSC09747 Petit resto sympa, pas loin de l’appart’hotel où nous buvons un verre, pour faire passer le banh mi !!

Jour 4 : delta du Mékong, juste pour une journée. J’ai trouvé ça trop court et même si nous étions en groupe accompagné, je me suis sentie un peu "rackettée" : trop pris pour des portefeuilles sur pattes, à devoir payer les pourboires des uns, des autres ! Nous visitons une ferme d’abeilles, donc dégustons du miel (avec forte incitation à l’achat, sans sourire non plus), nous prenons une barque où nous croisons des hordes de touristes (asiatiques pour la plupart, donc nous sommes beaucoup pris en photo), tous en barque, comme nous (mais ça, le dépliant ne le dit pas !), faisant un joyeux va et vient de barques : on se serait cru sur une autoroute fluviale !

bisDSC09764 Bateau pour aller de l’ile de la Tortue sur l’ile de la Licorne ! (Euhhhhh au pays des rêves ???)

bisDSC09766

bisDSC09796 Gaëtan, tu n’auras plus peur des guêpes/abeilles à Fontaine ! Nous sommes tous témoins que tu portes un rayon entier d’abeilles... et avec le sourire en prime !!! Ferme la bouche !!!

bisDSC09797 Je n'achète pas de miel (car je n’ai que des bagages en cabine) mais des nougats vietnamiens (qui seront engloutis ! Évidemment !!!)

Puis, nous goûtons des fruits locaux (papaye, mangue, custard apple, fruit du dragon), le tout avec du thé et des chanteurs / musiciens qui viennent te chanter faux des musiques traditionnelles contre un billet dans le panier... deux, c’est mieux... et enfin, on atterit dans une fabrique de bonbons à la noix de coco (MIAM, me suis-je dit), mais ils étaient aromatisés au durian... pouah... du coup, je n’en ai pas acheté ! Et toc !

C8B310B8-F5A2-4B26-9025-76DEE394678D 

Nous retournons dans le bateau qui nous a emmené sur l’ile de la licorne, direction repas et ballade en vélo (de 700m... quelle gruge !), puis retour à Ho Chi min city.

bisDSC09829  bisDSC09835

Cette impression bizarre que je suis un porte-monnaie sur pieds dans un monde qui ne me montre pas la réalité du quotidien des gens... c’est assez désagréable, mais nous avons quand même passé une bonne journée !

Le soir, nous essayons de manger "à la locale" : dans la rue, sur des petites chaises en plastique. Le menu n’est pas en anglais, on galère ! Au final, on mange du poulet délicieux (les enfants s’amusent avec la tête) et des légumes avec de l’ail ! Ça m’a vaguement rappelé la Chine où la barrière de la langue nous faisait sortir de notre zone de confort, sauf que là, les enfants sont plus grands, donc c’est plus simple !

bisDSC09853

Jour 4 : ballade dans la ville, à la recherche d’un magasin conseillé par une blogueuse... qui n’existe plus !

Avion... parce que demain, il y a école et il reste un peu plus d’un mois avant le grand chambardement !

bisDSC09878

 Petit resto où nous avons vu la peinture se faire sous notre nez ! Personnel Super sympa !

Bilan du Vietnam (enfin de Saïgon) : on sent que c’est un peuple qui a beaucoup souffert, qui est dur et fier, mais courageux. Nous avons vu des hordes de cafards tous plus gros les uns que les autres, des rats aussi... c’est assez sale et il y a un fleuve : toutes les conditions sont réunies pour que ces petits rongeurs s'épanouissent !

J’ai énormément appris sur la guerre du Vietnam. Non, il n’y avait pas que les Américains qui étaient méchants : il y a surtout les Vietnamiens du nord (communistes) contre ceux du sud. Ces derniers étant aidés par les Ricains qui voulaient aussi combattre le communisme ! Loupé ! Cela dit, Ho Chi Minh doit se retourner dans sa tombe, parce que le communisme à la Vietnamienne ressemble à s‘y méprendre au capitalisme, ben oui, l’appat du gain et de l’argent facile avec le tourisme donne des idées aux plus communistes d’entre eux !